Vous êtes ici » La Plateforme » Actualités » Le programme

Le programme

Publié le 16 février 2013

Dans le cadre de sa Politique régionale de Mobilité internationale qui vise à augmenter le nombre de jeunes bénéficiant de parcours à l’étranger, le Conseil Régional d’Aquitaine a lancé officiellement le 20 Mai 2010 en partenariat avec le Haut Commissariat à la Jeunesse une expérimentation visant à accompagner les publics les plus éloignés de la mobilité.

Ce nouveau dispositif expérimental intitulé HUMAQUITAINE est conçu comme un projet d’utilité sociale pour permettre au public jeune en difficulté d’insertion sociale et professionnelle en milieu urbain (quartiers en difficulté), en milieu rural (problèmes d’isolement) de vivre une expérience de mobilité nécessaire à leur évolution professionnelle future.

Il s’adresse à des jeunes de 18 à 25 ans, de niveau V maximum (BEP/CAP) suivis par une Mission Locale d’Aquitaine en relation avec les acteurs de la politique de la ville, ou en CFA ou organisme de formation (dans le cadre d’un chantier école).

Les projets de solidarité, portés par ces opérateurs, seront conduits dans des pays francophones en voie de développement (Afrique Francophone, Maghreb, Madagascar, Vietnam, Québec) afin de contourner la barrière de la langue, handicap majeur à la mobilité des jeunes concernés.

Ces projets collectifs (groupe de 8 à 10 participants, 6 dans le cas d’un chantier école) s’inscriront dans une démarche solidaire et humanitaire et contribueront à la fois à l’acquisition de compétences sociales et professionnelles mais aussi à la restauration et à la valorisation de l’estime de soi.

LE DEROULEMENT DE L’ACTION

En partenariat avec les ONG, associations locales, le porteur de projet identifie les besoins du pays d’accueil et y répond grâce au projet qui sera réalisé par les jeunes.

Le projet se construit en 3 étapes :

une phase de préparation pédagogique et culturelle en amont du départ

-une phase de mobilité à l’étranger d’une durée de 4 à 6 semaines (réalisation du projet dans le pays d’accueil).

-une phase d’évaluation et de capitalisation des acquis, de diffusion de l’expérience au retour.

L’ ACCOMPAGNEMENT

La Région accompagne 8 à 10 projets Humaquitaine par an selon deux modalités :

-Modalités financières :

  • pour le jeune : prise en charge des frais de déplacement (1080 euros maximum /personne sur justificatifs) et des frais d’hébergement (380 euros/mois/personne)
  • pour l’opérateur : prise en charge des frais d’ingénierie : 3000 euros maximum par projet, et des frais d’accompagnement (1000 euros par accompagnant - 2 personnes maximum).

Les employeurs des apprentis recevront une prime d’absence pendant le départ du jeune de 40 euros/jour (plafonnée à 30 jours).

Le projet doit être cofinancé à hauteur de 30%.

La subvention est payée en 2 fois (80% à la signature de la convention et 20% sur production du bilan et du film vidéo de l’opération de 6mn.)

-Ingénierie et accompagnement par la plateforme « Aquitaine Cap Mobilité » (http: //cap-mobilité.aquitaine.fr)

  • Aide à l’élaboration du projet, du budget
  • Repérage des partenaires, des ONG dans le pays d’accueil et mise en relation des acteurs
  • Suivi du recrutement, de la sélection des participants
  • Mutualisation des outils, valorisation de l’expérience (dossiers, bilans…)

LES MODALITES ADMINISTRATIVES

Le cahier des charges 2010 et le formulaire de candidature Humaquitaine peuvent être téléchargés sur le site :

http://les–aides.aquitaine.fr/article775.html

Ce dossier de candidature doit être retourné pour instruction

Au Conseil Régional d’Aquitaine –DFPA –

A l’attention de Brigitte Babin, Directrice Adjointe du service FSE et mobilité internationale – Contact : Tél:05 57 57 81 12 . brigitte.babin@aquitaine.fr)

et à cap-mobilite@aquitaine.fr

Le projet est ensuite soumis à la validation d’un comité de pré-sélection et à l’approbation de la Commission Permanente (qui se réunit 1 fois par mois environ).

Les dossiers peuvent être déposés tout au long de l’année 2010 et avant fin Septembre 2011 (pour une réalisation qui pourra s’effectuer au-delà).

Compte tenu des procédures administratives, un délai entre 4 à 6 mois doit être prévu entre le dépôt du dossier et le départ du groupe.

L’ EVALUATION

L’évaluation de cette expérimentation vise à comparer les effets de la mobilité Humaquitaine vs une mobilité européenne (étude sur 150 jeunes expérimentant une mobilité Humaquitaine et 150 jeunes expérimentant une mobilité européenne). Elle se déroulera tout au long du programme et portera sur :

-des données socio démographiques, les motivations des jeunes, les motifs, le cas échéant, d’abandon, les types d’expériences, la nature de la préparation amont, l’apport de la plateforme Cap Mobilité…

-des informations sur l’expérience même de la mobilité

-le suivi au retour de l’expérience de mobilité Humaquitaine ou européenne.

Elle sera mise en œuvre au travers d’enquêtes, entretiens individuels ou de groupes et questionnaires (questionnaire envoyés au jeune en amont et en aval de la mobilité) dont les résultats seront centralisés dans un outil informatique créé à cet effet. Elle contribuera à donner la lisibilité permettant de justifier des impacts de cette politique.